• Home  /
  • Sport   /
  • Cinq prétendants pour un fauteuil : qui pour le titre de MVP cette année en NBA ?
Cinq prétendants pour un fauteuil : qui pour le titre de MVP cette année en NBA ? DurantvsJames Full view

Cinq prétendants pour un fauteuil : qui pour le titre de MVP cette année en NBA ?

En NBA, la saison régulière touche à sa fin, et la guerre des play-offs et sur le point de commencer. Mais avant de nous intéresser à la lutte pour le Larry O’Brien Trophy, intéressons nous d’abord aux joueurs susceptibles de remporter le titre de MVP cette année, et tentons de répondre à une question simple : qui sera capable d’empêcher LeBron James de rafler son quatrième titre ?

Soyons honnêtes, haters ou fans de King James, force est de reconnaître qu’il semble difficile voire impossible de le déloger de son siège, tant il domine facilement de la tête et de ses énormes épaules la saison NBA.

Puisqu’il faut malgré tout voter et départager, voyons ensemble quels sont les cinq potentiels prétendants au titre de MVP cette année, en NBA :

1. LeBron James, Miami Heat (26.9 pts/match, 8.1 rbds/match, 7.3 pd/match en 39.8 minutes)

Le favori numéro un à sa propre succession. Rien (et surtout personne) ne semble pouvoir arrêter l’ancien patron de Cleveland dans sa quête d’un quatrième trophée de MVP. Encore plus complet dans le jeu, toujours aussi spectaculaire sur le terrain, le King dégage cette année une sérénité qui contamine ses coéquipiers, et fait de Miami le favori au titre de champion. Pénétrations, dunks, jeu dos au panier, tir à longue distance, défense, The Chosen One sait tout faire et écœure jour après jour ses adversaires. Un cyborg.

 

2. Kevin Durant, Oklahoma City Thunder (28,1 pts/match, 7,9 rbds/match, 4,6 pd/match en 38,5 minutes)

Second l’année dernière, défait lors des NBA Finals de 2012 face au Heat, Kevin Durant peut légitimement prétendre cette année à un titre de MVP et pourquoi pas, un premier titre de champion.

Le quadruple meilleur marqueur NBA sait tout faire offensivement : du dunk de mammouth au trois point soyeux, KD est un poison pour les défenses. Plus altruiste cette saison, il a su faire évoluer son jeu et affirmer son leadership pour tenter de conduire Oklahoma sur le toit du monde en juin… A condition, sans doute, de s’offrir le scalp de James en Finale.

 

3. Tony Parker, San Antonio Spurs (20,4 pts/match, 7,6 pd/match, 3 rbds/ match en 33 minutes)

Non il ne s’agit pas de chauvinisme, TP fait une saison exceptionnelle ! Reconnu par ses pairs comme le meilleur meneur de jeu, Parker est un prétendant sérieux pour le trophée. Devenu le leader technique des Spurs, le français signe des statistiques records en carrière, et est véritablement l’homme fort de San Antonio. Très rapide, extrêmement adroit (55%, pour un meneur), Parker régale chaque jour le collectif certes vieillissant des Spurs, mais avec qui il faudra compter dans la lutte pour le titre.

Sa récente blessure pourrait le priver du titre, mais le fait d’être régulièrement mentionné parmi les favoris vaut sans doute toutes les récompenses.

 

4. Carmelo Anthony, New York Knicks (28,7 pts/match, 6,9 rbds/match, 2,6 pd/match en 37 minutes)

Incontournable cette année, Melo réalise sans doute sa meilleure saison en NBA. Leader d’une belle équipe des Knicks, l’ancien joueur des Nuggets est probablement l’attaquant le plus doué de la NBA qui tourne a 36 points de moyenne depuis avril. Intenable lorsqu’il est dans un bon soir, Anthony est le premier acteur de l’excellente saison de New York. Une excellente saison associée à l’immense talent d’Anthony qui autorise d’ailleurs les New Yorkais à parler ouvertement du titre, qui leur échappe depuis 1970. La preuve ? Spike Lee a déclaré qu’il préfèrerait une bague de champion NBA à un Oscar. No shit !

 

5. Chris Paul, Los Angeles Clippers (17 pts/match, 9,6 pd/match, 3,8 rbds/match, 2,4 int/match)

Deux meneurs dans notre top 5, mais pas n’importe lesquels ! Chris Paul est le maestro du collectif le plus séduisant de l’année en NBA. Si vous savourez chaque jour les dunks de Blake Griffin, ou DeAndre Jordan, c’est parce que CP3 est à la baguette ! Très intelligent tactiquement, insaisissable dribbleur (demandez leur avis à Kobe et Darius Morris),  clutch en fin de match, Paul est le leader incontesté de l’équipe frisson de la saison 2013. Des Clippers qui rêvent secrètement de titre, et dont plus personne ne rit aujourd’hui en NBA.

 

Alors, selon vous, qui sera élu MVP de l’année ?

Pour vous aider dans votre choix, voici une vidéo de chacun de nos prétendants… Attention aux secousses !

 

LeBron James en mode Phantom :

YouTube: please specify correct url

Le Top Ten en carrière de Kevin Durant :

YouTube: please specify correct url

La science tactique de Tony Parker :

YouTube: please specify correct url

Le Festival de Melo Anthony face aux Lakers :

YouTube: please specify correct url

Chris « attrape moi si tu peux » Paul

YouTube: please specify correct url

Written by Matthieu

Nourri à la balle orange, élevé à la Black Music, amateur de bons mots, de bière et de petits pas synchronisés. Passionné par le basket, les 33 tours et la compléxité humaine.