Groovy Interview // Ella Eyre Ella Eyre_02 Full view

Groovy Interview // Ella Eyre

De passage à Paris pour son premier concert au Bus Palladium, la belle Ella Eyre nous a accordé quelques minutes. Ecoutez l’interview ci-dessous et suivez-nous sur Soundcloud.

Groovy Brain : Comment ça s’est passé hier soir ? Comment as-tu ressenti la scène parisienne ?

Ella Eyre: J’ai adoré, c’était ma première scène en France. Le public était génial,  le lieu aussi. Ça m’a fait plaisir de traverser la Manche et venir ici en être bien accueillie.

Groovy Brain: Nous t’avons découvert sur ton duo avec Rudimental. Comment les as-tu rencontré ? 

Ella Eyre: Grâce à mon label j’ai pu leur envoyer quelques démos. Suite à ça on a fait quelques sessions ensemble, ça c’est plutôt bien passé…et après je suis partie en tournée avec eux pendant 7 mois (rires) !

Groovy Brain : Tu es très jeune et tu as déjà collaboré avec plusieurs artistes tels que Naughty Boy, Tinie Tempah, Wiz Khalifa…Qu’est-ce que ça fait d’en arriver là à ton âge ?

Ella Eyre : C’est un peu irréaliste de vivre tout ça à 20 ans, de travailler avec ces artistes talentueux. Partager des scènes avec Rudimental et Naughy Boy et la collaborer avec Tinie Tempah sur son deuxième album ont contribué à mon succès. 

Groovy Brain: Quelles sont tes influences ? 

Ella Eyre: Mes influences viennent de mon enfance. J’ai grandi en écoutant du Basement jaxx, Lauryn Hill, Gnarls Barkley…Beaucoup de musique soul, mais aussi de la pop. De la musique avec beaucoup d’énergie, avec laquelle je me sens bien et qui me donne l’impression d’être quelqu’un d’autre. 

Groovy Brain: Comment décris-tu ta musique ? En l’écoutant, on a l’impression que c’est un mélange entre le R&B, la pop.  Avec ta voix roque, cela donne un effet Rock and Roll, quel genre donnerais-tu à ta musique ? 

Ella Eyre: Si je devais décrire ma musique, je la décrirai sûrement comme ça. J’aime l’appeler Soul/Pop. Je viens d’un univers vocal soul. Je souhaite que ma musique soit honnête, que ce soit dans les paroles ou la mélodie. Je souhaite que les gens comprennent et ressentent ce que je vis et dis.

Groovy Brain : Que penses-tu de la scène britannique aujourd’hui ? 

Ella Eyre : La scène britannique est très riche aujourd’hui et particulièrement les artistes féminines. C’est très dur pour les femmes de s’affirmer dans l’industrie du disque, et il y a beaucoup de femmes qui cartonnent en ce moment comme Becky Hill, Jess Glynne… Je suis contente d’en faire partie…de cette domination (rires) !

Groovy Brain : Les médias disent que tu es un mélange de Beyoncé et Jessie Ware, comment ressens-tu cette comparaison ? 

Ella Eyre: (Rires)… C’est plutôt flatteur, qui n’aime pas Beyoncé ? Certains m’appellent la « Bristish Beyoncé ». Je veux pas être elle, mais ça fait plaisir d’être comparée à des artistes comme elle.

Groovy Brain: Tu as collaboré avec plusieurs artistes de renom, est-ce qu’il y a d’autres artistes avec qui tu souhaiterais collaborer ? 

Ella Eyre: Oui y en a tellement. Basement Jaxx… j’étais fan d’eux pendant mon enfance. C’était cool de les rencontrer, j’aimerai travailler avec eux. Sinon, mon plus grand rêve serait Pharell, j’aime ce qu’il fait, j’aime ses chansons. 

Groovy Brain: Tu aimes beaucoup la mode, on le ressent dans tes tenues de scène et ton style vestimentaire. Quels sont tes goûts vestimentaires ? 

Ella Eyre: J’aime rester assez simple et confortable dans mes vêtements. Il y a beaucoup de pression dans la mode, surtout pour les filles où tout est sexualisé. Ce n’est pas mon genre, moi je veux juste être à l’aise dans mes vêtements, je n’aime pas montrer ma chair, si tu vois ce que je veux dire. Mon style est plutôt simple, féminin et sexy !

Groovy Brain: Pendant ton séjour à Paris, as-tu eu le temps d’écouter ce qui se fait en France ? 

Ella Eyre: Pas tout à fait. Juste à la radio, j’ai écouté quelques morceaux qui étaient cool, mais ça me fait plaisir d’être en France et de découvrir un tout autre monde.

Merci à Ella Eyre ! Crédit photo: Agata Wolanska

Written by Estelle

Community Manager dans le menswear. Passionnée par la culture Hip-Hop. Danseuse à mes heures perdues et sosie de Beyoncé de dos, dans le noir. J’aime la musique , les Pringles originals, le Fanta à l’orange, les burgers, le nougat, le pecorino... et la série Berverly Hills (sauf Kelly Taylor) !