• Home  /
  • Interviews   /
  • Interview exclusive : 22Tracks, le jukebox de toutes les tendances musicales
Interview exclusive : 22Tracks, le jukebox de toutes les tendances musicales resizedimage Full view

Interview exclusive : 22Tracks, le jukebox de toutes les tendances musicales

Etant constamment à l’affut de nouvelle musique, j’ai découvert le site 22Tracks un peu par hasard et comme on dit parfois, le hasard fait bien les choses. Ce site propose une vaste quantité de playlists sélectionnées par des professionnels du milieu issus des plus grandes villes d’Europe. Un concept génial.

Je me suis donc senti obligé de partager avec vous ce bon tuyau musical. Pour cela, je vais laisser la parole à NickV qui est Dj, co-organisateur de soirée et représentant de 22Tracks pour la ville de Paris.

Groovy Brain: Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est 22Tracks ?

NickV: C’est un peu un jukebox en ligne, mais pour spécialistes et dénicheurs. Le principe est de pouvoir écouter la bande son d’une ville, sélectionnée par ses meilleurs représentants musicaux.

Chaque ville est répartie en 22 genres musicaux, représentatifs de son esprit (Hip Hop, Dubstep, Jazz, Electro, House, Indie, Rock, Classique …) Et chaque genre est une playlist de 22 tracks, compilée et renouvelée hebdomadairement par un « selector » (DJ, artiste, promoteur, label manager, programmateur…), référent dans sa ville.

A Paris nous avons des DJs et Selectors tels que Patrick Vidal (Indie), China Moses (Jazz), Tigersushi Soundsystem (Electro), Hugo Mendez (Musique Tropicale), Molly (House / Techno) …
Précisons qu’il s’agit d’une plateforme de streaming, il n’y ni téléchargement, ni compilation de contenus musicaux issu d’autres sites tels que You Tube.

G.B: Doit-on vous percevoir comme un collectif, une association ou une entreprise ?

N: 22Tracks est une entreprise. Entièrement gratuit pour les internautes du grand public, 22Tracks offre des services payants pour les marques, les labels et les grands événements qui souhaitent utiliser la musique comme vecteur promotionnel.

Aujourd’hui, la plateforme de streaming revendique plus de 55.000 utilisateurs journaliers, 77.000 fans sur Facebook et 170.000 applications mobiles téléchargées.

G.B: Parlez-nous un peu de votre création ?

N: D’abord il ne s’agit pas d’une création de ma part (je suis responsable pour la ville de Paris) mais d’une idée née en 2009 à Amsterdam, imaginée par Vincent Reinders, Gilles de Smit et Larix Kortbeek. L’idée est venue de djs, issus de l’univers de la radio FM traditionnelle, qui souhaitaient décloisonner la musique. Ils ont imaginé une seule et même plateforme où pouvaient se partager multiples styles musicaux, afin que les auditeurs puissent naviguer d’un style à l’autre, répondant ainsi aux demandes d’auditeurs, fans de Hip Hop mais également de musique Classique ou de Rock. En 2009 22Tracks est né à Amsterdam, puis en 2010 à Bruxelles, en Mars 2012 à Londres puis à Paris ce mois de Septembre.

 G.B: Y-a-t-il un message ou une philosophie véhiculée par 22Tracks ?

N: Aujourd’hui, même si la classification de la musique par genres demeure encore nécessaire, les chapelles fermées existent de moins en moins, et les gens apprécient de multiples styles musicaux. Cet éclectisme est le signe d’une certaine ouverture d’esprit qu’il faut encourager.

Au delà de ça 22Tracks est un service de découverte à la fois pour les auditeurs mais également pour les maisons de disques qui peuvent l’utiliser comme un outil promotionnel très puissant. Cela est grâce à la qualité des selectors qui, dans chaque ville, font le lien entre public et professionnels de la musique. C’est également le moyen de découvrir la bande son d’une ville et ses artistes locaux qui sont mis en avant par les DJs et selectors. Enfin 22Tracks est une formidable opportunité pour de mettre en avant des genres musicaux de pointe et une programmation de qualité sur un site qui tend à toucher un large public et à se positionner comme référent en matière de streaming musical.

G.B: Etes-vous régulièrement en contact avec tous les pays membres de 22Tracks ?

N: Oui, nous faisons des rendez-vous hebdomadaires entre tous les responsables de chaque ville et l’équipe fondatrice à Amsterdam. Pour le moment nous avons 4 pays membres. Nous encourageons également les DJs et selectors à échanger entre eux entre villes.

G.B: En parcourant votre site, j’ai pu remarquer que vous disposez d’une vaste quantité de playlists, toutes aussi originales les unes que les autres.  Comment procédez-vous pour faire vos sélections ? Avez-vous certains critères ?

N: Oui avec 22 tracks par ville, 22 playlists par ville et 4 villes, cela fait 1936 morceaux en ligne sur le site à tout moment ! Ca fait pas mal déjà et même s’ils sont renouvelés hebdomadairement, il y a effectivement des « critères » de sélection. Le principe de 22Tracks est de donner une certaine interprétation d’un genre musical qui est la vision du selector qui est en charge de ce genre dans sa ville.

Il ou elle va aborder sa sélection avec une certaine approche qui ne pourra être partagée par tous. Et c’est cette interprétation qui est intéressante. Les selectors sont tous reconnus dans leur ville pour leur travail, leur vision est alors représentative de ce qui se fait localement. Enfin, le dernier critère est celui de la nouveauté. Sur les playlists l’auditeur pourra souvent retrouver des morceaux pas encore sortis, en écoute exclusive parfois. C’est un excellent moyen pour prendre le pouls d’une scène locale !

G.B: Peut-on dire que 22Tracks est un site de recommandation maintenu par des connaisseurs qui proposent d’écouter où d’acheter des titres que l’on ne trouverait peut-être pas tout seul ?

N: Oui tout à fait. À l’image du disquaire en boutique, les playlists se basent sur des conseils d’experts en musique qui vont un travail de dénicheurs, dans le but de fournir une expérience unique à l’auditeur et de revenir aux sources de la radio : Faire découvrir des choses nouvelles et originales, et non diffuser ce que tout le monde connait déjà.

 G.B: Pensez-vous que votre positionnement est similaire ou complétement à l’opposé des services comme Spotify, Deezer ou Grooveshark ?

N: Je pense qu’il ne faut ni parler d’opposition, ni de concurrence. 22Tracks est complémentaire et tout à fait compatible avec ces sites qui proposent de retrouver « toute » la musique en ligne. Une fois que la recherche évoquée juste au dessus a été réalisée avec les DJs de 22Tracks, l’auditeur peut tout à fait choisir de basculer sur ces sites pour approfondir son écoute.

C’est pourquoi, dans ce but justement, 22Tracks possède des accords avec Spotify ou Deezer et propose, pour tous les morceaux référencés sur son site, des liens vers ces sites afin d’approfondir le sujet et découvrir d’autres morceaux de l’univers de tel ou tel artiste. 22Tracks se positionne comme une passerelle en amont de Spotify ou de Deezer.

G.B: Avez-vous d’autres projets pour 2013?

N: Bien sûr la première idée est d’implanter le concept dans de nouvelles villes. Berlin étant pressentie pour la suivante. Le fantasme ultime est bien sûr de retrouver 22villes sur le site, mais cela ne sera pas en 2013 !

G.B: Le mot de la fin…

N: L’une des choses qui m’a vraiment intéressé dans ce projet est le fait de prendre le contrepied de la notion de surabondance qui est arrivée avec internet. Grâce au téléchargement et au partage, les internautes ont eu la possibilité de consommer la musique sans limites. Même si je trouve positif le principe de donner accès à toute la musique à tous, cela a développé un comportement boulimique parmi les internautes, qui finalement ne trouvaient jamais le temps de se plonger réellement dans la musique.

Internet a favorisé le développement de la culture de zapping où l’on survole son sujet, sans vraiment le connaître. Avec 22Tracks j’ai apprécié l’idée de faire une sélection restreinte de musiques, quitte à laisser des choses de côté. C’est le principe d’accorder son attention à peu de choses, mais de façon plus approfondie qui m’a intéressé. Une tendance qui mériterait bien de revenir dans d’autres aspects de notre société.

Un grand merci à toute la team de 22Tracks et à NickV pour cette interview et n’hésitez pas à leur rendre visite et à les suivre sur Facebook et Twitter

Allez-y vite, c’est par là : 22Tracks

Written by Estelle

Community Manager dans le menswear. Passionnée par la culture Hip-Hop. Danseuse à mes heures perdues et sosie de Beyoncé de dos, dans le noir. J’aime la musique , les Pringles originals, le Fanta à l’orange, les burgers, le nougat, le pecorino... et la série Berverly Hills (sauf Kelly Taylor) !