• Home  /
  • Sport   /
  • Question : Paul George peut-il être MVP cette année ?
Question : Paul George peut-il être MVP cette année ? Paul George MIP Full view

Question : Paul George peut-il être MVP cette année ?

Certes, il est très tôt dans la saison pour oser se poser cette question, mais l’impression de toute puissance dégagée par Paul George en ce début de saison fait que cette question mérite légitimement d’être posée !

On avait quitté Paul George et ses Pacers l’année dernière après une série de haute volée face au Miami Heat, futur champion NBA. Souvenez-vous, pendant 7 matchs, Paul George a joué yeux dans les yeux avec LeBron James, lui rendant coup pour coup et dunk pour dunk, avant de céder dans le dernier match, à cause d’une nervosité et d’un manque d’expérience certains. Le monde du basket attendait donc la confirmation du talent de George entrevu au printemps dernier en playoffs. Et c’est peu dire qu’ils ne sont pour le moment pas déçus.

YouTube: please specify correct url

Depuis la rentrée, Paul George est au four et au moulin. Offensivement, le joueur a pris une nouvelle dimension, en inscrivant plus de 24 points par match, a près de 47% de réussite. Pas mal pour un joueur souvent surveillé de très près par ses adversaires. En défense, la marque de fabrique des Pacers, George ne rechigne pas non plus à sa part du boulot, bien au contraire. Féroce défenseur, il se coltine sans broncher (et plutôt très bien)  les durs ailiers adverses.

 Most Improved Player la saison passée, Paul George a prouvé qu’il avait le potentiel pour tenir tête au plus grands (Carmelo Anthony en a fait les frais en avril dernier), et démontre cette année qu’il est capable d’encore élever son niveau pour tutoyer les favoris au titre de MVP que peuvent être James, Durant, Chris Paul.

La question à se poser serait donc plutôt : Paul George tiendra-t-il à se rythme toute l’année ? Les Pacers sont pour l’instant la meilleure équipe de la Ligue, mais à l’exception des Bulls, deux fois (une victoire, une défaite), Indiana n’a pas encore affronté les grosses équipes NBA (Heat, Spurs, Clippers, OKC…) et George ne s’est pas mesurés aux cadors à son poste (Harden, James, Durant…).

 

Premier élément de réponse le 10 décembre, avec un Miami Heat – Indiana Pacers qui risque de sentir la poudre !

Written by Matthieu

Nourri à la balle orange, élevé à la Black Music, amateur de bons mots, de bière et de petits pas synchronisés. Passionné par le basket, les 33 tours et la compléxité humaine.