Who run the world? Nicki_Minaj_Massive_Attack Full view

Who run the world?

Je viens de finir How To Be a Woman (Comment être une femme)  de Caitlin Moran, journaliste et chroniqueuse au Times. En plus d’aborder la question du féminisme sans y aller par quatre chemins, tout un chapitre est consacré aux « role models et comment les utiliser ». Nous sommes constamment exposés aux célébrités, actrices, top models, chanteuses. Directement ou indirectement, elles nous influencent. Groovy Brain se penche du côté musique et se demande quelles sont ces femmes qui ont fait du Girl Power leur combat et qui nous rendent fières et fortes: Voir plus bas!

Lady Gaga

Pour son humanisme, ses messages d’inclusion et sa promotion de la différence. Pour tous les « Little Monsters« , garcons et filles à qui elle donne confiance en soi et force. Parce qu’elle est dans le top 15 des femmes les plus puissantes du monde (et la première artiste). Et bien sûr, pour sa créativité sans borne!

YouTube: please specify correct url

Alicia Keys

Pour sa sensibilité envers les femmes « normales » et leurs combats quotidiens, pour son boulot avec Sheryl Sandberg et Barack Obama, pour l’empire qu’elle s’est créé entre musique, marketing et combat contre le sida et pour le fait que jamais, jamais, on ne l’a vue en petite culotte!

YouTube: please specify correct url

Beyoncé

Pour « To the left, to the left », pour « Who runs the world », pour « Survivor » et « Independent Woman »,  pour sa discretion et sa capacité à porter Body et collants en restant (la plupart du temps) classe.

YouTube: please specify correct url

Allez, j’en rajoute une:

Nicki Minaj

Pour son courage, son talent et sa capacité à percer dans un milieu emminément macho en restant atrocement féminine! C’est clairement la seule rappeuse qui peut se targuer de trainer avec les bonhommes du rap US actuel, Jay-Z, Kanye West, Lil Wayne, Drake et j’en passe. Go Girl!

YouTube: please specify correct url

All the girls will come in, as long as they understand / That I’m fightin’ for the girls that never thought they could win’ / Cause before they could begin you told ’em it was the end / But I am here to reverse the curse that they live in

Ce qu’elles ont en commun: une vie privée qui le reste, des sex tapes inexistantes (en tout cas j’en ai pas trouvé…), et puis, des chansons qui te font kiffer être une femme et te donnent la pêche le matin!

N’est pas dans cette liste:

Rihanna – mettons-le sur le compte d’une post-adolescence perturbée, mais Rihanna a encore du chemin à faire en tant que représentante de la cause féminine. Quand elle ne sera plus une marionnette entre les mains de Jay-Z, et brain-washed par Chris Brown, on en rediscutera.

Et vous, quelles sont les « Girls on Fire » qui vous inspirent?

Written by Jacyra

Passionnée de musique, communication, culture urbaine et web. Stalkeuse professionnelle, je suis incollable sur tous les gossips, clashes… 90’s addict, je me transforme en états-unienne quand j’en ai l’occasion !